Chimiothérapie et fièvre : explications

La fièvre est une température corporelle anormalement élevée.  Habituellement défini par la prise de 3 températures orales supérieures à 38°C sur une période de 24 heures, ou une température supérieure à 38,5°C. La fièvre est la réponse de l'organisme à l'infection.  Cependant, seule la moitié environ de tous les patients atteints d'un cancer, qui développent de la fièvre, peuvent trouver une source précise de l'infection. C'est un des effets indésirables du traitement du cancer (cancer du poumon, cancer du sein, cancer de la prostate, cancer du pancréas, etc)

La fièvre est particulièrement préoccupante si elle survient à un moment où le taux de globules blancs est connu ou prévu d'être bas.  Pendant ce temps, les défenses normales de l'organisme contre les infections sont affaiblies et la fièvre doit être évaluée immédiatement.

La chimiothérapie et la fièvre sont parfois liées parce que la fièvre peut également être présente chez les patients qui reçoivent des traitements de chimiothérapie et/ou une thérapie biologique.  Les fièvres associées à une thérapie peuvent culminer habituellement à 40 °C et atteignent souvent des pointes après un refroidissement intense. Cela peut imiter le tableau clinique de la septicémie (une infection dans le sang) ; il est donc important que les patients qui reçoivent un traitement biologique soient au courant de l'évolution habituelle de la fièvre après le traitement. 

.Chimio et fièvre

Fièvre : un symptôme critique à traiter quand on a un cancer

Une fièvre peut ne pas envoyer la plupart des gens chez le médecin. Mais pour un patient cancéreux, la fièvre, de même que la faiblesse et la douleur, peuvent signaler une infection - et peuvent entraîner une visite aux urgences.

Lorsque le système immunitaire d'une personne est compromis à cause du cancer et de ses traitements, il est plus difficile de rebondir, même après une maladie courante. Certains peuvent même mettre leur vie en danger.

C'est pourquoi vous devez prendre des précautions particulières si vous suivez un traitement contre le cancer et présentez des signes d'infection, notamment de la fièvre, des frissons, des douleurs abdominales et une forte toux.

Si cela se produit, assurez-vous :

  • Appelez immédiatement votre oncologue - surtout si votre température est de 38 degrés et plus.
  • Rendez-vous à la salle d'urgence, si votre oncologiste vous le demande.
  • Indiquez clairement que vous suivez un traitement contre le cancer pour faciliter votre prise en charge.

Chimiothérapie et fièvre

Conditions qui peuvent entraîner une visite chez le médecin

En termes d'urgence, certains symptômes sont plus subjectifs que d'autres lorsqu'il s'agit d'inciter un médecin à consulter. Les patients atteints de cancer peuvent vouloir consulter leur médecin à cause de la douleur, de la faiblesse, de l'essoufflement, des vomissements et de la diarrhée.

Il y a un symptôme qui nécessite incontestablement une visite chez le médecin : la fièvre. Tous les patients cancéreux qui subissent une chimiothérapie ont besoin d'une attention immédiate s'ils ont une température de 38 degrés et plus.

La chimiothérapie entraîne souvent une diminution du nombre de globules blancs, appelée neutropénie. Cette condition rend le corps du patient moins efficace pour combattre l'infection. La fièvre neutropénique est fréquente chez les patients en chimiothérapie. La fièvre peut indiquer une infection. Et chez les patients dont le système immunitaire est affaibli, les infections doivent être traitées avant qu'elles ne causent de plus grandes complications. 

Environ 5 à 25 % des patients recevant une chimiothérapie auront une fièvre neutropénique  et plus la chimiothérapie est agressive, plus le risque est élevé. L'âge et d'autres maladies sous-jacentes jouent également un rôle.

Tout patient cancéreux atteint de fièvre ou d'une autre maladie émergente devrait appeler son oncologue immédiatement. L'oncologue déterminera si le patient doit se rendre directement à la salle d'urgence ou au cabinet du médecin.

Comme nous l'avons dis ci-dessus, les patients qui se rendent aux urgences doivent indiquer clairement qu'ils suivent un traitement contre le cancer. Cela fera une différence dans la façon dont ils sont triés.

Les patients atteints de cancer peuvent être placés en isolement pour prévenir l'exposition à toute nouvelle infection pendant que les médecins  font une culture de leur sang et de leur urine pour vérifier la présence de bactéries.

Comment gérer la fièvre pendant le cancer?

Il est important de découvrir la cause de la fièvre et de traiter toute infection. Des médicaments sont également disponibles pour abaisser votre température.

Si vous avez de la fièvre depuis plus de 3 jours, appelez votre médecin immédiatement. Vous avez peut-être une infection grave qui pourrait être très dangereuse.

Autres conseils pour gérer la fièvre :

  • Prenez votre température toutes les 2 à 3 heures et notez les résultats.
  • Buvez et mangez beaucoup de liquides : de l'eau, du jus, des sucettes glacées, de la gélatine, de la soupe et des tisanes sont de bonnes choses à essayer.
  • Reposez-vous bien et suffisamment. Une période de repos de quelques heures, de manière régulière est conseillée. 
  • Couvrez-vous en fonction de ce que ressent votre corps. Si vous avez froid ou des frissons, utilisez une couverture. Si vous avez trop chaud, utilisez seulement un drap.
  • Utilisez une compresse froide sur le front si vous avez très chaud. Vous pouvez aussi vous épongez avec de l'eau froide.

 

➽ ➽ Il est fréquent d'avoir de la fièvre quand on est sous traitement et de ressentir des effets secondaires indésirables. Si la fièvre persiste plus de 24H au dessus de 38,5° : consultez. votre médecin, traitant votre oncologue.

Une prescription peut être éditée ou bien une hospitalisation peut être envisagée selon la gravité. 

Dans tous les cas, un traitement sera administrer par voie orale (comprimés), par injection (voie intraveineuse), ou par le cathéter.

L'équipe soignante est habituée a ce type d'effet secondaire. Ainsi elle vérifiera vos globules blancs et vos globules rouges, vos traitements en cours. 

Remarque:   nous vous encourageons à discuter avec votre équipe médicale. Les informations contenues ici sont censées être utiles et éducatives, mais ne sauraient se substituer à un avis médical. 

Blog cancer Mademoiselle Foulard

Rédigé par Sophie

turban chimio femme pas cher en ligne

Source de notre article : breastcancer et health.clevelandclinic