Historique du dépistage et de la détection précoce du cancer

Publié le : 23/05/2020 16:43:50
Catégories : Histoire Cancer

Historique du dépistage et de la détection précoce du cancer

Le dépistage désigne les tests et examens utilisés pour détecter une maladie, comme le cancer, chez les personnes qui ne présentent aucun symptôme. Le premier test de dépistage à être largement utilisé pour le cancer a été le test Pap. Ce test a été développé par George Papanicolaou comme méthode de recherche pour comprendre le cycle menstruel. Papanicolaou a rapidement reconnu son potentiel pour détecter précocement le cancer du col de l'utérus et a présenté ses conclusions en 1923. Au début, la plupart des médecins étaient sceptiques, et ce n'est que lorsque la Société américaine du cancer (ACS) a fait la promotion du test au début des années 1960 que celui-ci s'est largement répandu. Depuis cette époque, le taux de mortalité par cancer du col de l'utérus aux États-Unis a diminué d'environ 70 %.

Les méthodes modernes de mammographie ont été développées à la fin des années 1960 et ont été recommandées officiellement pour la première fois par l'ACS en 1976.

Les directives actuelles de l'American Cancer Society comprennent des méthodes de détection précoce des cancers du col de l'utérus, du sein, du colon et du rectum, de l'endomètre, du poumon et de la prostate, ainsi qu'un bilan de santé lié au cancer qui, selon l'âge et le sexe de la personne, peut inclure des examens pour les cancers de la thyroïde, de la bouche, de la peau, des ganglions lymphatiques, des testicules et des ovaires.

Source : cancer/org